Un enfant autiste refusé dans son collège à Lyon


C’est la vidéo polémique du moment, Timothée un jeune enfant autiste se voit refuser l’entrée de son collège lyonnais par le principal de l’établissement sous prétexte qu’il n’aura pas le niveau requis pour continuer sa scolarité. On ne va pas trop entrer la polémique mais un enfant autiste ou un jeune « normal » qui se regarde Secret Story et les Ch’tis dans la Jet Set en rentrant des cours sont-ils vraiment différents? Puis comme le disait la mère de Forrest Gump : « N’est stupide que la stupidité ».






50 commentaires

  1. Eheheh je connais un dirlo qui va prendre la porte, quel tête de con !

    RépondreRépondre
  2. quelle tristesse, que fait on de l’humanité…

    RépondreRépondre
  3. Je trouve les parents vraiment chiants…Invoquer la maltraitance etc…Franchement c’est abusé de leurs part. Il est vraiment trop simple de dire « han les méchants, ils s’en prennent à un handicapé!!! », mais s’arrêter à ces considérations sans voir vraiment le fond du problème est imbécile et naïf. Mais
    Doit-on favoriser un enfant uniquement de par le fait qu’il soit handicapé? A mon avis non. Les parents veulent qu’il soit traiter comme un enfant normal, mais pas lorsqu’il est question du niveau d’apprentissage.
    Un jour faudrait que les gens acceptent le fait que la normalité ça n’existe pas et qu’il faut composer avec nos différences qui font de nous des individus (ca marche avec le handicape, le genre sexuel, la religion et tout autre chose). La place de ce gamin est dans un univers spécialisé ou il recevra les soins dont il a besoin à son épanouissement personnel.

    RépondreRépondre
  4. Après je jette pas la pierre aux parents non plus, ca doit être tellement difficile à gérer au quotidien !

    RépondreRépondre
  5. @Hicks1832: Autant je suis d’accord avec toi, autant je ne trouve pas normal qu’il interdise l’accès. Ce genre de discussion doit se passer dans un bureau, avec les autorités compétentes, et pas en public.

    RépondreRépondre
  6. C’est vrai que c’est pas « télégénique », mais qui c’est peut être que ça été le cas et que les parents n’ont pas voulus entendre ces refus (ce que je peux facilement imaginer). C’est quand même étonnant que la mère ai amené un avocat, sa caméra etc…Elle savait bien qu’il y aurait refus. C’est de la manipulation d’opinion publique et ils vont surement obtenir ce qu’ils veulent car comme tu l’a prouvé (mais il n’en était nul besoin) le poids des images est immense. Les gens ont besoin de voir des scandales quitte à se méprendre (souvent par dissonance cognitive)

    RépondreRépondre
  7. Désolé pour le nombre incalculable de fautes immondes :/

    RépondreRépondre
  8. A Hicks1832 : Le probleme est la : Doit-on favoriser un enfant uniquement de par le fait qu’il soit handicapé?
    On ne demande pas a ce qu’il soit « favoriser » comme tu le dis, mais simplement être « considérer » tout simplement.
    A reflechir

    RépondreRépondre
  9. Je suis d’accord avec toi Hicks c’est pas bête ce que tu explique mais interdire l’entré d’un établissement publique pour cause d’handicap c’est quand même choquant … Je me met à la place du petit, refusé à l’entré parce qu’il est différent !Ca va le dévaloriser énormément il n’oseras plus aller nul part. Vous voyez les parents, enseignants, surveillants etc dans cette vidéo moi je vois juste un petit jeune qui ne peux pas étudier.

    RépondreRépondre
  10. Non il n’est pas question de handicap, mais de niveau d’apprentissage, le fait que son niveau d’apprentissage soit du à un handicap c’est « secondaire ». Rationalisons un peu le débat. Là les parents veulent que l’enfant qui aura entre autre des difficultés d’apprentissage (sans oublier la sécurité etc…) soit accepté dans le collège où il souhaite aller, car son handicap ne devrait pas lui en empêcher l’accès. Je suis absolument certain que si il était en fauteuil roulant il serait accepté. Encore une fois ce n’est pas sa condition d’handicapé qui lui voit refusé son entrée, mais bien le fait que l’établissement ne lui permet pas de s’y adapter.

    RépondreRépondre
  11. pitoyable, ils laissent leur gamin se taper l’affiche comme ca, parce qu’ils veulent aller tranquillement au taf et ce serait au college de s’occuper du gamin…
    si le directeur fait ca c’est qu’il a recu des consignes !
    ca me donne envie de mettre des tartes a la mere !

    RépondreRépondre
  12. Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre, vous êtes conscients là ou bien..? Les parents sont totalement dans leurs droits. C’est plutôt à toi « CONNASSE » qu’il faudrait mettre des tartes. Un enfant autiste ne veut pas dire totalement abruti, il y à différentes formes d’autisme, différent degré, le garçon vu à l’écran à l’air de s’exprimer parfaitement, sans forme de violence ou autre relié à l’autisme. Les enfants autistes font des crises en cas de stress intenses. Sinon, les autistes leger ont une vie tout à fait normal. Mon petit frère est autiste et est scolarisé en école public, &ne vous en fait pas pour lui, il a une scolarité normal, des copains dit « normaux » avec qui il s’entends très bien. Nous n’avons jamais eu de problème particulier avec l’école. Mais tout est une question de conscience, son établissement scolaire l’a accueillit à bras ouvert, il ne se sent pas à l’écart &n’a aucune difficultés scolaire. Etonnant n’est-ce pas ?

    L’autisme peut être mesurée à différentes formes, ils ne sont pas tous abrutis comme vous pouvez le dire, certains n’ont pas besoin d’établissement spécialisé. &c’est grâce à des écoles public que ces enfants évolue &font partis de la jeunesse de demain. Mon petit frère s’en sort parfaitement, son médecin est d’ailleurs étonnée par son apprentissage, son autisme se fait moins présent.
    MAIS pourquoi donc ? Probablement du fait qu’il est traité de façon normal quand il quitte la maison &non comme un pauvre débile qui n’est pas fichu d’aligné trois mots.

    Si ont vous écoutent, un autiste, peu importe la forme d’autisme, il est placé en établissement spécialisé… &c’est grâce à ça qu’on les rends encore plus stressés &plus légumes qu’ils ne sont. La France est belle, vraiment.

    RépondreRépondre
  13. +10 000 Hipsterz

    RépondreRépondre
  14. Sauf que la Maison départementale des personnes handicapées, elle (surement plus competante de toi ou moi regardant cette unique vidéo), a jugée qu’il soit nécessaire pour lui qu’il s’oriente vers un établissement spécialisé.

    RépondreRépondre
  15. Bravo Hipsterz, enfin des paroles qui me rassurent dans ce pays de crétins « normaux ».

    Quant à Hicks1832 qui, de toute évidence, ne connait l’handicap que sur le papier, ses remarques deviennent ridicules. Réussir à penser que la MDPH est capable de gérer ce genre de situation alors qu’il lui faut déjà 3 ans pour sortir un macaron… Superbe, il fallait oser.

    Je ne perdrais pas mon temps à répondre aux autres Français « normaux » de type « CONNASSE » (qui a au moins le mérite de bien porter son surnom). Restez bien comme tout le monde, bien dans votre normalité, vous ferez un joli troupeau de moutons « normaux ».

    RépondreRépondre
  16. PissOlit, éclaire moi, qui est plus a même de juger d’un handicape d’une personne qu’une équipe plurie disciplinaire constituée de médecins et autre soignants toi peut etre ? Ah oui tu as regardée une vidéo de 3 minutes et puis c’est bien la faute de la France et des grands méchants loups de toute façon ! Et puis les parents ont tout a fait le recul nécessaire pour savoir ce qui est bien pour leur enfant…N’importe quoi… Tu vis dans un monde d’illusion et de fantasme, réveilles toi.

    RépondreRépondre
  17. le mongol a essayé d’ouvrir la grille desesperement pendant 3 minutes et tu le trouves normal ?
    ya qu’a voir les parents pour comprendre que le gamin ne pouvait finir qu’autiste !

    RépondreRépondre
  18. Hicks1832 : La vidéo de France3 dont tu parles c’est peut-être ma vie depuis 13 ans, qui sait ? Mais au fait, si j’ai un boulot aujourd’hui, une famille, des gamins et une maison, c’est peut-être parce que j’ai été scolarisé « normalement » et que je n’ai rien attendu de la MDPH qui de toute manière, même si elle le pouvait, n’a rien fait car c’est une grosse machine et qu’il lui faut déjà 3 ans pour sortir seulement un papier bleu. Et de ton côté, tu t’es foulé un jour la cheville pour savoir ce que vit et comment pense une personne handicapée ? Réveilles-toi mon gars, aujourd’hui les handicapés, même s’il faut se battre pour ça, bossent, conduisent, fondent une famille, que ça plaise ou non aux bien-pensants « normaux » comme toi. Ca te viendrait à l’esprit que c’est peut-être à l’école de faire en sorte de pouvoir accueillir tout le monde (comme tout lieu publique) ?

    RépondreRépondre
  19. CONNASSE : Ecoute, tu n’as pas l’air méchante, juste complètement demeurée. Si tu pouvais t’isoler (comme tu le souhaites à cet enfant qui n’a pas réussi à ouvrir la grille car elle était fermée avec une chaine et un cadenas, comme dit dans la vidéo) ça ferait beaucoup de bien à toute l’Humanité.
    Beaucoup d’autistes, que tu traites de mongols, te mettrais une rouste monumentale à n’importe-quel problème de maths par exemple. Mais toi et ton intelligence supérieure jugent certainement cela futile.

    RépondreRépondre
  20. PissOlit Donc tu ferais de ton cas personnel une projection par rapport à cette vidéo dont tu ne connais pas tout le contexte ? Hum…Ok…Tu met en doute ma crédibilité (tactique de looser si il en est) en disant que je ne sais pas de quoi je parle et que tu es surement mieux placé que moi (et que l’institution dont c’est la fonction). Que tu parles ["peut-etre" selon tes propre terme] en sachant ce qu’est le système et comment il fonctionne dans sa globalité et que moi je suis sans aucun doute quelqu’un d’ignorant.
    Tu pars du principe que j’ai tord en te basant sur une généralité, des suppositions et des sophismes. Bien joué. Ce n’est pas à l’école en tant qu’établissement de scolariser tout le monde. Non. C’est à l’éducation nationale de le faire. On peut continuer à débattre des heures…Je sais que l’opinion publique aura le même avis que toi, car c’est plus simple d’accuser l’état, ou les grosses institutions. Mais bon ca n’en reste pas moins ridicule…Tu es dans le déni je t’y laisse.

    RépondreRépondre
  21. (Ah j’oubliais le joli passement de jambe pour essayer de faire de moi quelqu’un d’intolérant qui penserait forcement que TOUS les handicapés sont asociales…Bravo…Tu as surement une carrière de politique qui s’ouvre à toi vu ta façon de mener un débat!)

    RépondreRépondre
  22. Hicks1832 : LOL, la technique du psy à 2 balles. Mais ce qui a de bien, c’est qu’on arrive finalement à la même conclusion, et je te cite : « C’est à l’éducation nationale de scolariser tout le monde ».
    Par ailleurs, je n’accuse l’Etat à aucun moment (et je ne vois pas en quoi ce serait simple). En revanche cela serait particulièrement simplet de dire : « Mettons tous ceux qui sont différents dans des lieux spécialisés »… Wait… Ce sont tes paroles !

    RépondreRépondre
  23. j’ai eu vent d’un mec qui avait un projet pour ces gens la, mais il n’a pas pu le mettre en oeuvre !

    RépondreRépondre
  24. C’était en 1939 CONNASSE ? Il était Autrichien mais s’est fait remarqué en Allemagne, c’est pas ça ?

    RépondreRépondre
  25. omg qu’il est con ce pissolit
    Eugène Bleuler pardi !
    le pionnier en matiere d’autisme !

    RépondreRépondre
  26. @PissOlit: Je pense que Hicks voulait dire qu’il faut un apprentissage adapté pour chaque individu. Un enfant autiste n’est pas nécessairement capable de suivre un enseignement classique.

    Tu lui reproches l’opposé de ce que toi tu fais, c’est à dire d’interpréter cette vidéo sans même connaitre le contexte. Qui te dis que cet enfant est à sa place dans cet école? Qu’il a les capacités pour suivre cet enseignement? Rien, pas plus que Hicks pour l’inverse.

    On voit juste des enseignants et un directeur qui mettent en application leurs directives (de manière plus ou moins incorrecte), et des parents qui utilisent d’autres manières incorrectes pour faire mousser cela en public. Bref, l’un comme l’autre ont des réactions néfastes pour l’enfant (ado)…

    RépondreRépondre
  27. Moi avant de l’ouvrir je voudrais voir vraiment son niveau scolaire, car là c’est ce dont parle le sujet. Pas du fait qu’il soit autiste. Si son livret scolaire montre qu’il n’a pas assez d’acquis pour entrer au collège, surtout que si vous vous informez un peu l’enfant a été déclaré comme instable et qu’il a agressé une auxiliaire de vie scolaire en Juin dernier.
    Euh PissOlit, autrement de dire des conneries tu pourrait au moins ne pas attribuer de fausses citation à Hicks1832. tu est vraiment pitoyable

    RépondreRépondre
  28. Toto a toujours raison

    Heureusement qu’y a des gens comme PissOlit pour relever un peu le niveau. Comme il dit, personne pour dire que c’est à l’école de pouvoir acceuillir tout le monde ? D’ailleurs, tout lieu publique devrait pouvoir acceuillir tout le monde. Vous êtes là à vouloir parquer les gens différents de vous, vous vous écoutez parler franchement ? Je ne sais pas qui sont les plus « mongol » comme dit CONNASSE ?

    RépondreRépondre
  29. La mère à l’air casse couilles, et ça se voit que le proviseur fait ça contre sa volonté. Qu’ils le mettent dans une classe approprié tout simplement.

    RépondreRépondre
  30. Pourquoi cette mère n’accepte pas l’handicap de son fils ? Il doit surement retardé l’avancé des autres eleves, c’est la raison pour laquelle il existe des classes spécialisées. Avec cette réaction de la mère l’enfant aura plus tendance à être plus facilement pointé du doigt qu’autre chose

    RépondreRépondre
  31. @Hicks1832: Justement, si il devait être traité comme les normaux il aurait pu entrer dans l’établissement… Réfléchis avant de faire une morale !

    RépondreRépondre
  32. éducation spécialisée ne veut pas dire « mettre les gens differents de cotés » au contraire , c’est une aide , un plus pour l’enfant qui a besoin de plus d’attention que dans une école publique ou il y a 25 élèves et 1 prof blasé par classe… Pour le bien de l’enfant les parents devraient écouté le conseil plutôt que de vouloir absolument dans cette école publique.

    RépondreRépondre
  33. Il y a quand même des gens sérieux sur hodiho, je suis surpris !

    RépondreRépondre
  34. Non mais vous me faites halluciner.
    Je suiis dac le dirlo a une tete de con. Cependant il a raison si l’enfant est autiste (cela dépend à quel degré) il n’est peut etre pas adapté a aller avec les autres. Il va en plus affaiblir le niveau des autres et peut etre meme nuire a leur sécurité. Les autistes peuvent avoir des crises violentes et il n’a rien a foutre au collège. Encore une connasse qui ne réspècte pas la loi française. Elle ne parle meme pas francais et vient avec ses papiers à la con se la jouer… Le directeur d’établissement prend qui il veut et si il estime que l’autiste doit aller dans un établissement spécialisé il doit y aller.

    RépondreRépondre
  35. bien entendu qu’il n’aura pas le niveau en plus de perturbé la classe, un autiste n’a rien à faire dans une « vraie » classe mais sa place se trouve dans une école adapter avec des professeurs formé pour gérer ce type de trouble !

    RépondreRépondre
  36. @Hicks1832: Merci, tu m’évite de devoir lâcher un tartine.
    +1000

    RépondreRépondre
  37. roland de roncevaux

    Émile Louis en ferait bien son quatre heure dans le trisobus :) hahaha

    RépondreRépondre
  38. @PissOlit: 3 ans pour boucler un dossier? Le mien a été bouclé en 2 mois et demi, passage devant les médecins et conseillers inclus, radio et IRM compris… Ton dossier devait vraiment être sans importance ou tu ne sais pas du tout le remplir!

    RépondreRépondre
  39. @Toto a toujours raison: Et, et chaque employeur devrait accepter chaque personne, qu’importe son niveau? Tu aimerai avoir comme médecin un ancien maçon?

    L’école est adapté aux capacités des enfants. Mélanger tous les types de capacités, c’est niveler par le bas pour les enfants ayant le plus de capacité. Non seulement, c’est idiot, car digne d’un scénario d’Idiocracy (film à voir, ce serait-ce que pour le fond), et en plus, les enfants de moindre capacité ne s’y retrouverait pas, car entouré d’enfant plus performant, ils risquent se sentir dépassé, mal à l’aise, et exclu.

    RépondreRépondre
  40. Des études ont montré que certains types d’autismes, car ils sont très nombreux et parfois très différents, sont compatibles avec l’apprentissage scolaire dans un établissement classique. Cela se fait au cas par cas.
    Ce qui est certain, c’est que la France manque cruellement de structures spécialisées pour accueillir les autistes qui ne peuvent pas étudier dans une école « normale. » Alors, en attendant, où peuvent-ils aller ailleurs que dans un établissement traditionnel ?
    http://www.smokeway.fr/content/107-lyon

    RépondreRépondre
  41. darius, ce n’est pas vraiment la question, ici, on voit clairement un établissement se déclarant incapable de traiter un tel handicap (et je ne vois pas en quoi cela apportera quelque chose à l’enfant et aux enseignants de se forcer), et des parents ne voulant pas l’accepter (à tort ou à raison).

    RépondreRépondre
  42. @darius1000:
    NOUS les mecs de gustave eiffel on encule les boloss de darius !

    RépondreRépondre
  43. la taupe masquée

    Je veux bien comprendre qu’avoir un fils handicapé soit compliqué à vivre tous les jours mais si l’académie a décrété que le gamin ne pouvait pas être dans ce collège, y’a bien une raison.
    Si elle veut combattre, elle va voir les tribunaux, mais là, avec ses pseudos-menaces et ses pseudos-insultes, elle est juste pathétique.
    En plus, afficher son fils de cette manière…

    Les enseignants sur place ne suivent que des instructions alors arrêtez vos laius à deux balles et ouvrez les yeux.

    RépondreRépondre
  44. @la taupe masquée:
    ça sert à rien d’essayer d’ouvrir les yeux à ces débiles, je suis sur que ce sont les mêmes personnes qui vont venir parler d’égalité et d’évolution en voulant marier des homos et en leurs faisant adopter…

    RépondreRépondre
  45. J’en ai marre de ce monde de merde, que ce soit ici, ou là bas, tout le monde est corrompu jusqu’à l’os. Monde de merde.

    RépondreRépondre
  46. Edward : quel rapport?

    RépondreRépondre
  47. @Geraven:
    l’égalité
    comme pour le mariage pour tous et cette histoire d’handicapé nous ne sommes pas tous normaux et égaux comme ont veut nous le faire croire :)

    RépondreRépondre
  48. On ne connaît malheureusement pas toute l’histoire et là, on voit ce qu’on veut bien nous montrer afin de rallier l’opinion publique! Il y a un grand débat quant aux capacités de l’enfant dont on ne sait rien… Sans la version de l’autre partie, donc l’éducation nationale, on ne peut pas juger de leur décision! Ceci dit, comment un élève de 5ème, qui ne suit pas tous les cours peut se retrouver en 4ème???!!! S’il n’est pas à même de suivre tous les cours, comme le reconnaît sa mère puisqu’elle a accepté qu’il ne suive que quelques cours, alors, pour moi, il ne va à l’école que pour être « gardé » pendant quelques heures (et qui sait, peut être que la mère ne le met que pendant qu’elle doit assurer ses cours à elle… On en sait rien, et elle va bien se garder de nous le dire!!!) et ne peut donc pas prétendre à évoluer au sein d’un système éducatif classique qui veut que si tout va bien de partout, tu passes en classe supérieure… Si tu te plantes, alors c’est un redoublement et donc un éternel recommencement pour cet ado!!! Mais là, il y a un autre débat puisque les redoublements sont désormais prohibés dans l’éducation nationale Français!!! C’est plutôt « Marche ou crève » donc soit tu avances avec les autres, soit tu vas être de plus en plus paumé au fil de la scolarité et tu finiras aussi perturbé et démotivé que peut l’être cet ado à qui l’on refuse l’entrée de son école!!! En bref, il n’est pas besoin d’avoir un « handicap » pour être « rejeté » par la société… Celle ci est faite de telle sorte que si tu es faible, tu dégages… Seuls les forts résistent!!!

    RépondreRépondre
  49. Pour information ce principal est un exemple dans l’intégration d’enfants handicapés, en tant qu’ex-principal du collège Elie Vignal à Caluire. Et c’est une honte de l’envoyer en pâture sur le web, justement sur un sujet qu’il semble avoir eu à coeur de traiter depuis des années.

    http://informations.handicap.fr/art-college-tourette-autiste-853-7172.php
    http://informations.handicap.fr/art-editorial-handicap-2011-741-4253.php

    RépondreRépondre