Un motard percute volontairement un cycliste


Ce motard anglais remporte facilement le titre de FDP de mauvaise foi. Non seulement le mec percute volontairement un cycliste mais en plus il dit que ce n’est pas de sa faute. Pourtant SA vidéo prouve bien le contraire..

Loading the player ...





20 commentaires

  1. Il est même pas fichu de voir qu’il a pas la place ce con là pff

    RépondreRépondre
  2. En meme temps tenir un telephone sur l’oreille gauche avec la main droite, il l’a cherché. lol

    RépondreRépondre
  3. Encore pire que les motards, les cyclistes.

    RépondreRépondre
  4. @JePrendPasDePseudoTantQu’OnSeLesFaitPiquer: (…)sont en tors ? WTF ? TORT

    RépondreRépondre
  5. Les cyclistes y font chier et puis le vélo c’est pas mieux en forêt ?

    Cet argument-là vaut son pesant de cacahuètes… Pour le motard moyen, le vélo est un ennemi de classe. Motards et cyclistes chevauchent tous deux leur monture, mais la comparaison s’arrête là. Pour le motard, un vélo n’a rien à faire sur la route car le motard n’arrive pas à conceptualiser le fait que le vélo pourrait être aussi un mode de déplacement, et non pas seulement un moyen de se balader en forêt…

    En outre, le vélo a l’immense défaut d’utiliser les bandes cyclables en milieu urbain, ce qui empêche le motard de remonter illégalement les files de voitures par la droite!

    De nombreuses réponses apportées par les motards tournent en effet autour de l’idée que le motard baise la femme de celui avec lequel il n’est pas d’accord… Au lieu de tenter de justifier l’injustifiable, le motard prend l’argument du cocufiage comme arme absolue pour dénoncer une pensée argumentée. Cela en dit long sur l’état d’esprit du motard moyen… Quand je vous dis que les motards sont des cons…

    C’est un autre argument qui revient souvent: « pourquoi on les respecterait les vitesses puique les voitures ne les respectent pas? » En premier lieu, ce pseudo-argument relève de la connerie classique du motard: « les autres y sont méchants aussi pourquoi que je serais gentil? » (je conserve la grammaire habituelle du motard moyen pour plus de vraisemblance…).

    Déjà, à la différence des motos, les voitures atteignent rarement 250 ou 300 km/h… En outre, la vitesse excessive de la moto est une nuisance directe pour les riverains, pour les piétons et les vélos. Enfin, à vitesse égale, le motard ne bénéficie pas de la même protection que l’automobiliste, ceci expliquant sans doute que le risque d’être tué lors d’un accident est 23 fois plus élevé pour un motard que pour un utilisateur de voiture de tourisme…

    Le « droit à la parole » est également un argument qui revient souvent dans la bouche du motard. Pour parler moto, il faudrait avoir son permis moto, point barre. Conclusion, il est impossible de leur dire quoi que ce soit. Ce qui prouve que la connerie du motard n’est pas seulement un plaisir solitaire, c’est aussi et surtout une connerie de groupe organisé en corporation des motards. Et cette corporation a des règles très spécifiques. Exemple, de nombreuses réponses de motards commencent par : « je m’appelle Jojo et j’ai 35 ans de moto derrière moi ». Car le droit à la parole chez les motards est corrélé à l’ancienneté de la pratique de la moto. Un motard de 50 ans a plus de droits qu’un motard de 5 ans de pratique qui a lui-même plus de droits que les sous-hommes (ceux qui n’ont pas le permis moto)…

    C’est l’argument qui arrive en général en bout de course, quand le motard a déjà fait l’effort d’écrire deux ou trois paragraphes (faut pas trop lui en demander quand même au motard!). Il prend diverses formes depuis le simple « intégriste » jusqu’au « nazi-croix gamée »(avec la faute d’orthographe SVP!), en passant par « bobo borné » ou « fasciste ».

    C’est en général l’argument ultime qui a l’immense mérite, pour le motard, de conclure la discussion.

    Quand le motard a épuisé (assez vite) tous ses arguments, il prend le prétexte du faible nombre de motos par rapport au parc automobile pour justifier une pratique délictuelle de la moto… C’est l’argument que je préfère, car en fait il anéantit tout ce que le motard a essayé de contredire précédemment. En effet, en utilisant cet argument du nombre, le motard reconnaît complètement, à l’insu de son plein gré, tout ce dont on l’accuse…

    RépondreRépondre
  6. @Caribouh : tg

    RépondreRépondre
  7. @Caribouh : très bien résumé !

    RépondreRépondre
  8. Caribouh . C’est quoi ce roman :p . C’est ta thèse de fin d’etude? ^^

    RépondreRépondre
  9. choubidou, lui a faitt des études au moins ;)

    RépondreRépondre
  10. @Bubidom: On retrouvera donc Caribouh à la caisse d’un supermarché à passer nos articles, comme tous les bacs +5 :D

    RépondreRépondre
  11. le motard a oublié qu’en angleterre on doit doubler à droite et non à gauche comme en france.

    RépondreRépondre
  12. Faudra m’expliquer pourquoi le gars poste la vidéo sur le net

    RépondreRépondre
  13. Depuis une semaine, je me déplace en vélo à Paris, et les pires ennemis ce sont bien les scooters : les mecs ne calculent même pas ton existence.
    Ca remonte la file par la droite (quand la piste cyclable est libre, que personne n’est garé dessus), ça ne regarde pas les priorités (coucou, c’est pas parce que j’ai pas de moteur que je traverse les carrefours différemment), etc.

    Là on parle d’un type qui va provoquer un accident de façon VOLONTAIRE.
    Donc quoi qu’il arrive, celui qui est en tort, c’est lui.

    RépondreRépondre
  14. Un bon motard est un motard mort au cours d’un impact avec un autre bon motard. Et inversement.

    RépondreRépondre
  15. @JePrendPasDePseudoTantQu’OnSeLesFaitPiquer: CONNARD

    RépondreRépondre
  16. @Caribouh: tu m a saouler…

    RépondreRépondre
  17. Le motard aurait pu attendre un peu d’avoir de la place pour le doubler sur le coté

    RépondreRépondre
  18. @Maître Miyagu: je suis d’accord…

    RépondreRépondre
  19. @Caribouh : PRÉSIDENT !

    RépondreRépondre
  20. Donc le motard voit un vieux sur un vélo et décide de jouer les moralisateurs en le percutant.

    La prochaine fois il aura qu’à s’en prendre à un 4×4, bien le genre de mecs qui doit pouvoir faire du bruit avec sa bécane et s’en prendre aux plus faibles pour avoir l’impression d’avoir des couilles.

    Fiotte.

    RépondreRépondre