Un B737-300 n’arrive pas à atterrir à Wellington


Le 3 juillet dernier un vent violent soufflait sur l’aéroport de Wellington en Nouvelle-Zélande ce qui a perturbé les atterrissages d’avions comme ce Boeing 737-300 de la compagnie Air New Zealand qui est obligé de remettre les gaz au dernier moment.

Loading the player ...





9 commentaires

  1. Moi j’aurai quand même tenté d’atterrir.

    RépondreRépondre
  2. @DarkCradle: Mais ca, c’était si t’étais pilote.

    RépondreRépondre
  3. @DarkCradle: et si tu ne faisais pas de fautes de français non plus : « j’auraiS » (conditionnel)

    RépondreRépondre
  4. Les gens ont du flipper quand même, on est arrivé !! ah ben nan on repars :v

    RépondreRépondre
  5. @Jean Naimard: toi t’es vraiment le plus con du monde, si encore il avait écrit « j’auré » ou même « j’oré » j’dis pas, mais la tu chipotes pour de la merde.

    retourne te coucher ou va te balader dans la nature ça te fera le plus grand bien.

    RépondreRépondre
  6. résultat…12 pucelles ont hurlées et percées les tympans des passagers…les autres ont vomis les plateaux repas…

    RépondreRépondre
  7. En même temps c’est un boeing.

    RépondreRépondre
  8. vu l’inertie de ces gros avions, le vente devait être sacrément fort !!!!

    RépondreRépondre
  9. @super mou man: ah bon tu le pense ?

    RépondreRépondre