RoboRoach : contrôler un cafard vivant avec son smartphone


Des fous furieux ont lancé un projet original sur Kickstarter, ça s’appelle RoboRoach et c’est une puce qui permet de contrôler les mouvements d’un.. cafard vivant! Le projet a déjà récolté la moitié des 10.000$ demandés.






9 commentaires

  1. c’est vraiment as bien de lancer ce genre de recherche car je pense que ça va être assez développer et pas tarder à se retrouver dans nos cranes ce genre de puce…

    RépondreRépondre
  2. Dans quel but ?

    RépondreRépondre
  3. @Jay: dans le but de te mettre en position à quatre pattes tout nu afin que tu serve de vide couille à des sodomites :)

    RépondreRépondre
  4. @Sahate, faut pas voir le mal partout, il pourrait très bien se substituer à une partie du cerveau défaillante et rendre un sens perdu par une personne. Bien sur ça peu faire peur c’est pour ça qu’il faut maîtriser la technologie et définir le cadre légal (loi) pour son usage ;)

    RépondreRépondre
  5. Et dans le crane de certains ici y’a même la place de mettre toute une unité centrale.

    RépondreRépondre
  6. C’est horrible et ignoble pour l’insecte!
    J’espère qu’ils vont se planter avec cette expérience!

    RépondreRépondre
  7. @Sahate: développé, pas comme ton orthographe…

    RépondreRépondre
  8. Au contraire cette recherche est très utile, ils font ça pour pouvoir repérer les blessés sous les décombres lors des tremblements de terres. Car des cafards téléguidés avec une micro caméra peuvent de faufiler partout

    RépondreRépondre
  9. Je te l’accorde Toby c’est ignoble pour l’insecte !
    C’est bien l’humain ça ne m’étonne pas du tout…
    Aprés les vaches hublots, le cafards vivant télèguidés.

    RépondreRépondre