Rentrer gratuitement à Disneyland Paris


Ces deux mecs vont nous montrer une technique pour rentrer gratuitement dans Disneyland Paris sans s’acquitter du billet à 60 euros. La magouille est simple, il suffit de demander leur ticket aux gens qui quittent le parc définitivement. Il faut un peu de culot mais bon c’est la crise!

Loading the player ...





24 commentaires

  1. Deux bonne gueules d’enculer que tu as juste envie de cogner sans fin.

    RépondreRépondre
  2. @trop: « trop » ou le geek sans couille par excellence qui fais le Caïd derrière son ordinateur

    RépondreRépondre
  3. belle traduction…

    RépondreRépondre
  4. Faut bien des magouilles comme ça pour des crevards comme eux

    RépondreRépondre
  5. @trop: +1000

    RépondreRépondre
  6. Je vois pas où est le problème, ils ont raison d’en profiter.

    RépondreRépondre
  7. aucun interet… les mecs ils font 1 attraction et c est fini lol

    RépondreRépondre
  8. Les deux blaireaux, ils sont tlmbés sur des blacks pigeons, en temps normal ils se seraient trouvés dans le caniveau sans fringue et sans portable :v

    RépondreRépondre
  9. @darkcradle: non pas en France, ici c’est les blancs qu’il faut craindre.

    Sinon ils veulent faire comme Rémi Gaillard ? C’est raté !

    RépondreRépondre
  10. ok quoi, autant la magouille est sympa … mais autant leur humour est bien pompé sur les nous c’est nous …. originalité : zéro pointé

    RépondreRépondre
  11. en même temps à 19h normal que les gens te le donne avec le sourire !

    RépondreRépondre
  12. C’est quoi ces sous-titres de merde????

    RépondreRépondre
  13. Toujours à critiquer, c’est lamentable.. Si vous aimer pas fermez-la. C’est dingue le nombre de débiles qui critique.

    RépondreRépondre
  14. Moi perso je me pointe a 10h et je m’achète une place. Je trouve que c’est encore plus simple.

    RépondreRépondre
  15. Ok super, les gens partent à 16h45, le parc ferme à 17h … mais c’est gratuit !

    RépondreRépondre
  16. moi perso je vais à europapark, parceque Disney c’est de la merde !

    RépondreRépondre
  17. Ils viennent du même HLM que le type de la sécu de ttes façons…

    RépondreRépondre
  18. Alors Ratib pas trop deçu?

    RépondreRépondre
  19. @Totor:
    j’ai aussi immédiatement penser a salomone et dujardin…

    RépondreRépondre
  20. L’anglais c’est pas votre fort apparemment, continuez de lire les sous-titre ;)

    RépondreRépondre
  21. La sécu est là pour fouiller dans les sacs c’est tout. Et puis rentrer quand les autres partent, ça veut dire venir pour la fermeture.

    RépondreRépondre
  22. plus qu’à trouver des gens qui partent du parc à l’ouverture -_-’

    RépondreRépondre
  23. La fouille des sacs à Disneyland Paris est située sur le domaine public !
    La contestation s’amplifie, aux portes de Disneyland Paris, sur l’esplanade de la gare routière de Marne-la-Vallée-Chessy. De plus en plus d’élus s’élèvent contre les palissades installées début juillet par le nouveau propriétaire des lieux, Euro Disney, au centre de la place. Placées entre le parking-relais d’un côté et les quais RER, SNCF et bus de l’autre, les barrières contraignent chaque jour les usagers des transports publics à une fouille systématique de leurs sacs. Une situation « intolérable » pour certains élus du Val-d’Europe, qui dénoncent une « entrave à la liberté de circulation ».
    En réponse à l’annulation par la préfecture de son premier arrêté municipal visant à suspendre les travaux, Olivier Bourjot, le maire (UMP) de Chessy, entame l’acte trois de la bataille juridique. Lundi, il a pris un nouvel arrêté visant à interrompre le chantier. « Je continuerai à déposer des arrêtés jusqu’à ce que des solutions nous soient proposées par Disneyland. » Le conseiller général et maire UMP de Bailly-Romainvilliers, Arnaud de Belenet, dénonce un « mépris hallucinant des riverains » : « Depuis huit jours, j’attends que Philippe Gas, PDG d’Euro Disney, réponde à mon courrier », précise-t-il. Il a envoyé un courrier aux habitants mécontents les invitant à contacter Disneyland.

    RépondreRépondre