Cargo court métrage avec des zombies


Le court métrage australien Cargo s’est retrouvé finaliste du festival Tropfest Australia 2013. C’est réalisé par Ben Howling & Yolanda Ramke et ça raconte l’histoire d’un père qui essaye de sauver son bébé d’une invasion de zombies.






11 commentaires

  1. J’en ai la larme a l’oeil…trop triste.

    RépondreRépondre
  2. P’tin j’ai trop cru que c’était Marc Emmanuel le type! Même gueule, même chemise à carreaux pourrie!

    RépondreRépondre
  3. Putain c’est intelligent le coup de balot , mais un peu trop glauque ..

    RépondreRépondre
  4. C’est beau.

    RépondreRépondre
  5. J’ai verser une larme.

    RépondreRépondre
  6. @alkpote: Nul à chier.
    Mais en tout cas extrêmement osé d’avoir fait rimer Bourrin et Commissaire Moulin : on sent qu’il y a du level.

    RépondreRépondre
  7. @alkpote: Ni Fouine, ni Booba, ni rien de ce qui se vend aujourd’hui mon grand.
    Le jour où les rappeurs français sortiront du son old school à la grandmasterflash ou à la sugarhillgang avec des lyrics moins pathétiques que « je m’enfuis en mobylette » ou « mon zizi sale attire les rats », on en reparlera.

    RépondreRépondre
  8. D’un ennui, 7 min qui ont parues durer 1h U_u

    RépondreRépondre
  9. Le rapgame, booba, la fouine, alkapote, etc… le rap n’est pas censé être un jeu dont le but est de vendre en parlant biatch, money, etc Revenez au bon rap avec un vrai message: scred connexion, oxmo, iam, x-men et j’en passe !! voilà petit coup de gueule.

    Sinon magnifique court métrage, ca fait du bien de voir des ce genre de chose.

    RépondreRépondre
  10. mouais bof, c’est bien filmé mais l’histoire est bof.

    RépondreRépondre
  11. @Sahate: c’est que ce genre de rap, c’est trop bien, même une bande de demeurés dans une vieille 4L peuvent répéter les paroles par cœur en beuglant comme des tarés.
    C’est du même niveau que le petit anarchiste trop dark avec son death metal vomitif

    RépondreRépondre