Se balader lors d’un énorme orage de grêle


Un violent orage de grêle a eu lieu le 9 avril dernier à Woodward dans l’état de l’Oklahoma aux US avec des grêlons de la taille de balles de baseball, pas vraiment idéal pour se balader dans la rue sauf pour ce mec qui n’en a rien à faire !

Loading the player ...





24 commentaires

  1. Il y a des fenêtres qui ont du pété !

    RépondreRépondre
  2. Une pluie de grelons..un mec qu’en a rien a foutre..bambi qui passe.. basic day j’ai envie de dire!

    RépondreRépondre
  3. Apocalypse !

    RépondreRépondre
  4. Avoir des grelons gros comme des boules de pétanques ce n’est pas tous les jours, en plus ta un mec qui passe tranquille dans la rue et en plus ta Bambi qui passe en plein milieu des maison. NORMALE !

    RépondreRépondre
  5. Des gars qui raconte ce qu’on vient de voir.

    Classique

    RépondreRépondre
  6. Jackassforlife fait les sous-titres pour les non-voyants.

    Sinon ça va, ça fait pas trop de bruit je trouve… ça ressemble plus à de la boule de neige qu’à de la glace non ? Sinon leurs maison en carton auraient déjà été rétamées…

    RépondreRépondre
  7. c’est chuck norris junior !

    RépondreRépondre
  8. @Personne: Des sous titres pour les non-voyants? Les non-voyants lisent pas des masses mais l’intention est louable quand même

    RépondreRépondre
  9. Il doit avoir l’habitude de prendre des coups, donc quelques grelons ça le gène pas ^^

    RépondreRépondre
  10. c’est chaud!

    RépondreRépondre
  11. François Hollande

    hollande président !!

    RépondreRépondre
  12. OUI ! hollande président !!

    RépondreRépondre
  13. Second d’une famille de quatre enfants, son père, Pierre Giraud, chef de cuisine, est décédé en 2005, deux ans après l’ordination épiscopale de son fils. Marie Thérèse Minodier, sa mère, vit toujours dans l’Ardèche.

    Hervé Giraud a fait des études de mathématique au lycée du Parc (Lyon) puis à la faculté de mathématique (Lyon 1). Après une année d’enseignement (1978-1979) comme maître auxiliaire au collège Sainte-Marie de La Clayette en Saône-et-Loire et une année de service national à Belfort (1979-1980), il entre au Séminaire Saint-Irénée à Lyon (1980-1985).

    Il est ordonné prêtre le 22 septembre 1985 par Mgr Jean Hermil, évêque de Viviers, pour ce diocèse.

    Envoyé à l’Université pontificale grégorienne à Rome, il obtient une licence canonique de théologie morale (1985-1987). Il complète ensuite sa formation par un DEA à l’Institut catholique de Paris (1987-1988).

    RépondreRépondre
  14. Me prévenir des nouveaux commentaires par mail

    Norman NORMAL! AHAHAHAHA Ok je sors

    RépondreRépondre
  15. légumes, fleurs, féculents, venez! vous etes invités!
    poème:
    tel une fleur d’oranger
    une soupe au poireau périmée
    une chips dans mon canapé
    et même une mémé

    RépondreRépondre
  16. S’passe des trucs bizarre sur ce blog x)
    J’aime bien les commentaires !

    RépondreRépondre
  17. poète végétal 2

    un spray a la carotte râpée
    une bouteille de rosé
    une crème brûlée
    une souris carbonisée ;)

    RépondreRépondre
  18. poete végétal 3

    Ma main sur ma bite
    Je crois que j’ai la trique
    je mange des termites
    En roulant des mécaniques

    RépondreRépondre
  19. @Personne: LOL, joli fail.
    En tout cas il va bien chialler le proprio du 4×4.

    RépondreRépondre
  20. poète végétal 4

    des épinard bouillis
    dorment encore dans mon lit
    ils ne font pas de bruits
    mais ont un gout de vomi

    RépondreRépondre
  21. Poète végétal, un artiste comme il en manquait sur ce site =)

    RépondreRépondre
  22. WTF ?? Des boulesde golfs?

    RépondreRépondre
  23. Une carotte dans le cul Un gros pet bien bourru Une odeur bien velu Ce fut un repas pechu

    RépondreRépondre
  24. poete vegetal 5 (après un cassoulet)

    un pet foireux
    parcours mon trou du cul
    sa pue un petit peu
    mon pet a vu venu et vaincu

    RépondreRépondre