Vol au dessus du Brésil avec un Airbus A320


Ce commandant de bord brésilien d’un Airbus A320 a eu la très très bonne idée de filmer ses vols au dessus de son pays, ça donne de magnifique images qu’on a peu l’habitude de voir. Pour la zik c’est AWOLNATION – Sail, très à la mode sur les vidéos d’avions.

Loading the player ...





38 commentaires

  1. plan de vol sur ipad? lol en tout cas super beau et la musique colle bien

    RépondreRépondre
  2. Magnifique, impressionant, mais putain faut vraiment pas se merder quand tu pilote ce genre de truc … respect

    RépondreRépondre
  3. C’est une bonne idée ça, si ils pouvaient tous se filmer ainsi ça me rassurerait peut être a l’idée de prendre l’avion et de ne pas tomber sur un pilote bourré ou qui s’endort aux commandes…

    RépondreRépondre
  4. « Veuillez éteindre vos instruments électroniques lors des phases de décollage et d’atterrissage de l’appareil. »

    RépondreRépondre
  5. En temps que néophyte, je voulais savoir a quoi servait le joystick qu’il tient à sa gauche… Il le bouge beaucoup et pourtant l’avion n’a pas l’air de suivre, j’imagine qu’avec un poids pareil ça peut s’expliquer mais dans ces cas là à quoi il sert ?!

    RépondreRépondre
  6. le joy ca remplace le manche a balait sur les airbus

    RépondreRépondre
  7. Pit > ça se voit à partir de 2:30 jusqu’a 2:40 . Il oriente le joystick pour orienter la dérive et les gouvernails donc il donne des petits coups successifs dans un sens et dans l’autre pour rectifier la trajectoire . Après je m’y connais pas plus que ça mais je pense que le co-pilote lui doit peut-être gérer tout ce qui est vitesse je pense

    RépondreRépondre
  8. j ai posté une vidéo sympa sur la page facebook =)

    RépondreRépondre
  9. Pit > il faut ajouter que maintenant, toutes les commandes de vol sont électriques donc pas besoin de tirer sur le manche comme un malade pour faire bouger l’avion

    RépondreRépondre
  10. darkcradle son chat

    jouer a bf3 en avion avec cette musique :)

    RépondreRépondre
  11. darkcradle son chat

    ah oui j’ai encore oublier :( MIAOUUUUUU

    RépondreRépondre
  12. Très belles images :) Alors oui le joystick sert à piloter l’avion et remplace le manche que l’on peut voir sur d’autres appareils (Boeing et autres) parcontre il ne sert pas à orienter la dérive mais juste les ailerons et gouvernes de profondeur (celles qui servent à faire monter ou descendre l’avion)

    RépondreRépondre
  13. Heureusement qu’il a sa ceinture de sécurité :)

    RépondreRépondre
  14. @darkcradle: L’ipad est de plus en plus utilisé comme recueil de cartes. Plus pratique, plus léger, et plus rapide pour trouver l’information dont on a besoin.
    Concernant le joystick, les appareils d’airbus fonctionnent selon la « loi » Fly-By-Wire. Toutes les commandes sont donc électrique.
    Le joystick ne fonctionne pas comme celui que vous utilisez avec votre PC, il fonctionne par impulsion ;-)

    RépondreRépondre
  15. darcradle commente toute les videos avec assiduité mais ne dit rien d’intéressant.

    RépondreRépondre
  16. Sa c’est pas un métier de raté

    RépondreRépondre
  17. Vu que c’est des commandes électriques, doit y avoir une sensibilitée de réglé, qui fait qu’il doit bouger beaucoup le joystick

    RépondreRépondre
  18. Le dernier atterrissage doit être chiant pour les habitants ! Il vole juste au dessus de leurs maisons mais la vache, le paysage magnifique !

    RépondreRépondre
  19. cool effectivement

    RépondreRépondre
  20. C’est vraiment impressionnant
    On dirait que l’avion va au ralenti et qu’il n’y a pas de sensation de vitesse
    En tout cas ça doit être vraiment chaud le métier de pilote d’avion de ligne …

    RépondreRépondre
  21. Il est pas Brésilien mais Colombien, c’est la compagnie Avianca de Colombie

    RépondreRépondre
  22. Sayé ! ils ont réussi à me dégoûter de la musique « sail _ Awolnation » !! Trop de vidéo avec cette musique… c’est relou.

    RépondreRépondre
  23. Ah ouais, il faut pas mal bouger le manche d’un avion quand même, pour qu’il réagisse.

    RépondreRépondre
  24. Dedicate: Avianca fait des vols internes au Bresil Rio de janeiro/São Paulo/Florianopolis

    RépondreRépondre
  25. Et on n’arrête pas de me dire d’éteindre mes appareils électroniques lors du décollage et de l’atterrissage… A quoi ça sert si le pilote enregistre avec sa camera…
    La prochaine fois, j’aurais mon ipad d’allumer et l’hôtesse viendra me voir pour que je l’éteigne, alors que le pilote a ses plans sur le sien…. :-/

    RépondreRépondre
  26. @johnnyBgood: comme la dit KiwiWet, l’ipad sert de recueuil de carte (d’aerodrome,taxiway, d’approche…) et les camera ne cree pas d’interference!
    @KILLER: a l’atterisage, l’avion ne fait pas plus de bruit qu’un camion dans une rue, a par l’inversion de la pousser mais elle est interdite la nuit sur certain aeroport comme celui que tu dit je pense!
    @MTHR FCKR: le mec il a filmé quelque attero en manu, mais la plupart du temps c’est l’ILS (systeme d’approche instrumentalise) qui gere lalignement et la descente et la vitesse, sinon on se serai fait chier devan cette video!@GeorgelaBretelle: on s’en branle pour la plupart! t hors sujet!

    RépondreRépondre
  27. c limite dangereux ces commandes electriques, si l’avion est frappé par la foudre et que tout se met a déconner on est mal !

    RépondreRépondre
  28. @Routier2Savoie:
    l’ILS ne gére en rien l’alignement, la vitesse etc, c’est un moyen de radio navigation. C’est le pilote automatique qui peut le suivre et encore pas forcement la vitesse qui reste souvent manuelle. Sauf brouillard intense, le pilote aimant piloter se pose en manuel dans 95% des cas…

    RépondreRépondre
  29. @jp: le moyen de radio navigation qui est utiliser pour une approche 100% manuel est le VOR.l’ILS (de la piste) et l’autopilot de lavion communique ensemble pour L’ALIGNEMENT et pour la pente de descente (GLIDE). kan l’avion est en final courte le pilote na plus qu’a se poser en manu mais il existe des autolanding qui pose et ralentisse l’appareil tt seule. la vitesse est gere par l’autopilot commander par le pilote. peace

    RépondreRépondre
  30. PS : et on vois bien que pour le decolage le pilot gere que l’assiette ! on voit la grosse roulette noire et blanche pret des gaz bouger toute seul ( c le Pitch trim ) donc par consequent la vitesse au decolage est gere par lautopilot!

    RépondreRépondre
  31. @jp:
    Désole de te contretire, tu mélanges un peu tout! Pour une approche manuelle, il n’ya pas que le VOR, mais aussi les NDB, les approches GNSS, etc… les ILS n’existent pas sur toutes les approches, c’est la seule approche de précision avec guidage vertical et horizontal (hors des MLS très peu répandu). Effectivement arrivée à la DA et au plus tard à 50′ sol, le pilote déconnecte obligatoiremet le PA (sauf autoland mais c’est encore autre chose). Mais il est tout a fait possible de suivre l’approche initiale (STAR) ou finale après l’IAF manuelle sans PA. Dans la plus part des cas si conditions meteo sont correctes, on reprends la main vers 1000′ sol. Sans compter les approches à vue, ou la point besoin de moyen de navigation du tout… A bientot (JP/Pilote…)

    RépondreRépondre
  32. @Routier2Savoie:
    Merci pour le pitch trim…. j’ai le même.

    RépondreRépondre
  33. what is the name of song???

    RépondreRépondre
  34. @Routier2Savoie:
    Le Pitch Trim ne sert en rien à gérer la vitesse, c’est le compensateur de la gouverne de profondeur. Il sert principalement à deux choses : tout d’abord à limiter l’effort sur les servocommande de profondeur en réglant de manière optimale le PHR, et ensuite à éviter (par le même réglage) les à-coups à la déconnexion de l’AP. En montée ou en descente, à poussée constante, la vitesse se gère grâce à l’assiette de l’avion qui elle est commandée au manche.

    @JP:
    Tu commets une petite erreur dans ton explication : En général (et ceci est valable sur tous les types d’avion de ligne) la poussée reste gérée en automatique (par l’AT ou par l’A/THR) plus souvent que le pilotage lui même.
    Je m’explique : pour poser un avion, j’ai trois possibilités, soit en auto-land (et pas autolanding) où AP et AT ou A/THR sont actifs, soit en pilotage semi-automatique, durant lequel roulis, tangage et lacet sont contrôlés au manche, de ma main, et où la poussée est gérée par l’AT ou l’A/THR, et enfin la dernière possibilité est le tout manuel, durant lequel le pilote gère le pilotage et la poussée ; par contre on ne pilote jamais la poussée à la main, en laissant l’AP piloter l’avion(sauf sur les avions non équipés d’AT ou d’A/THR – ce qui n’existe plus sur aucun avion de ligne récent).

    J’ajouterai une dernière chose : certaines compagnies (je ne donnerai pas de nom) autorisent leurs pilotes à faire ce qu’ils veulent, en restant dans le respect des règles et des procédures bien sûr (atterrissage et pilotage manuel entre autre), ce qui est très bon pour le maintien des compétences et de l’expérience récente. En revanche, étant donnée que le plus basique des pilotes automatiques pilotera de manières plus précise que le meilleure pilote du monde, certaines autres compagnies (ici encore pas de nom je ne suis pas là pour ça) obligent leurs pilotes à ne pas piloter, et à laisser faire le travail par l’AP, car comme cela, l’avion économisera du pétrole donc de l’argent, et coûtera moins cher en assurance. Par contre, en cas de problème, les pilotes auront beau avoir eu la même formation réglementaire, je ne pense pas qu’ils s’en sortent aussi bien que d’autres. Et honnêtement, pour avoir essayé les deux philosophies (qui peuvent à peu près se résumer au modèle classique et au modèle low coast), je peux dire que je préfère beaucoup plus la première, d’abord d’un point de vue d’épanouissement professionnel, car il est bon de savoir que l’on sert à quelque chose et que l’entreprise ne fait pas tout pour minimiser nos tâches et tenter de faire disparaître une profession de passion pour laquelle on s’est battu toute notre vie, mais aussi et surtout d’un point de vue sécurité des vols. Après, ce n’est que mon humble avis, chacun étant libre, bien sûr, d’avoir le sien.

    A bientôt
    nico_380 (OPL A320)

    RépondreRépondre
  35. @nico_380 : non pas d’erreurs, simplement des racourssis, j’avoue mon incompetence a resumer des kilo d’instructions, RDA, Manex, et autres bouquins en quelques lignes (mais je vois ce que fait le petit bouton AT ou A/THR que j’ai devant moi…) PA ou pas PA, il y des tonnes de discussion sur le sujet, des centaines de pages d’instructions, tant que le pilote saura poser son tagazou sans PA ou dans des situations ou l’electronique ou plus sera en rade (Merci M.Sullenberger) tout ira bien… Mais je vous dis pas le pied quand on pose un DHC Beaver sur un lac du grand nord…)
    Fly Safe…
    JP(CMB Citation 5 / Beaver a temps perdu)

    RépondreRépondre
  36. sail veut dire dans la phraseologie aeronautique voile et une voile sest lavion. plus dinfo sur laeronautique conctacter moa.

    nouipotter@hotmail.com

    RépondreRépondre
  37. la chaine de mon ami . sest lui qui fait les videau .http://www.youtube.com/user/baixadoetravado

    RépondreRépondre