eROCKIT le vélo électrique qui roule à 80km/h


La boite allemande eROCKIT développe depuis 6 ans ce qui pourrait être le futur du vélo, imaginez-donc un vélo électrique pouvant atteindre 80 km/h d’un seul coup de pédale et avec 70 kms d’autonomie avec une seule charge, bah voilà c’est l’eROCKIT ! Petite démo à Monaco où il met la misère à des Ferrari. Ça coute quand même 12 000 euros !






38 commentaires

  1. Cool mais vachement dangereux quand même!

    RépondreRépondre
  2. Autant s’acheter un scoot’ …

    RépondreRépondre
  3. Bah on voit ça tout les ans sur le tour de france. Amstrong 70 kms pour monter les coles …

    RépondreRépondre
  4. Va te cacher avec ton scoot…

    RépondreRépondre
  5. @Haru: Excellent!

    RépondreRépondre
  6. mouais je ne pense pas que ca puisse etre homologué c’est trop dangeureux sinon !

    RépondreRépondre
  7. ptain il rox le vélo !
    mais c’est des coups à finir sou les roues d’une voiture ce machin…
    et en connaissance de cause, je faisais 24km par jour pour aller au taf en vélo électrique normal, et c’est super dangereux dans certains endroits !
    pi bon c’est aussi beaucoup moins efficace que ce machin de riche !

    RépondreRépondre
  8. Pas du vélo, mais du scoot pourquoi pas … perso ça à l’air fun, mais 12 000e LOL

    RépondreRépondre
  9. Abuser toutes les belles bagnoles qu’il croise :o , sinon hum je vois pas trop l’utilité, c’est bien plus dangereux qu’une moto, voire plus cher

    On a déjà assez de kékés avec leurs scooters qui font les kamikazes ^^, seul point positif c’est silencieux ^^

    RépondreRépondre
  10. ca a de la gueule quand meme http://www.erockit.net/images/default_tmp_01_big.jpg

    RépondreRépondre
  11. Techniquement chapeau, mais juste : un vélo, ça reste des pneus de vélo (surface de contact au sol, notamment pour l’accroche en phase de freinage…), et des freins de vélo (idem : dissipation de l’energie = surface de contact, donc ici largeur de piste et diamètre des disques).
    Donc en gros, permettre à ce bidule de prendre 80 km/h sur route, c’est juste du pur total suicide.
    Une bécane de base, c’est « équilibré » aussi quand tu piles, et ça freine très, très fort : le rapport « poids supérieur à stopper » de la moto vs « poids léger » du vélo est à pondérer en fonction de la surface de contact avec le sol d’une part, avec l’efficacité du système de freinage d’autre part, car c’est par là que passera la dissipation de l’énergie de mouvement.
    Sui-ci-dai-re le truc.
    Mais chapô. :-)

    RépondreRépondre
  12. @darckradle:

    Justement un objet silencieux lancé à 80km/h, je trouve pas que c’est un point positif, c’est plutot dangereux pour les pietons et autres.

    Déjà qu’en bécane les gens vous passent sous la tronche alors si ils voient un vélo, ça risque d’etre le bordel. C’est plus cher qu’une sportive ce truc :/

    RépondreRépondre
  13. pour moi c’est pas un vélo, juste une moto éléctrique, j’ai jamais vue un vélo peser 114 Kg…

    RépondreRépondre
  14. Je vois pas l’intérêt d’avoir un vélo qui roule à 80… si tu veux faire du vélo tu fais du vélo, si tu veux aller vite sur un deux roues, t’a le scoot et les moto, avec l’equipement que ça comporte, le mec il se rèche à 80km/h avec son casque de vélo il va de suite comprendre que son idée c’est de la merde.

    RépondreRépondre
  15. Et ben… technologiquement parlant, c’est énorme!!!
    Mais heureusement que c’est à 12000€… parce que si le prix était abordable par tous, remplacez ça par les vélos actuels et ont peu compter 1000 morts de plus par an et par ville…
    Je trouve déjà qu’une moto c’est très dangereux mais là c’est du suicide :s

    RépondreRépondre
  16. Que ça soit super techniquement c’est une chose, mais la technique pour la technique, c’est inutile, surtout à ce prix là…

    RépondreRépondre
  17. @Fred : Toi t’es le mec qui pense être un technicien en conception de produit industriel dans un bureau d’étude…mais en faite… NON hahaha !

    Comique ton texte :)

    RépondreRépondre
  18. Une mob quoi en beaucoup plus cher

    RépondreRépondre
  19. nan mais 12 000 € ils sont malades ou quoi pff nimportequoi… Tu rajoute 3000 de plus et ta une R1 mdr

    RépondreRépondre
  20. Pas de permis ? aucun document d’achat ? Comme un velo ? Putin sava etre le truk le plus volé j’sens.

    RépondreRépondre
  21. moi tout ce que je dis c’est que à 1″57 il a faillit se planter, si si je vous l’assure !

    RépondreRépondre
  22. @Spoof
    Ben explique alors… Toi tu dois être le geek de base qui se prend pour un « qui sait », mais à part écrire « fake » une fois sur deux pour faire genre qu’on te la fait pas, ou te foutre de la gueule des autres…
    tu es libre de ne pas être d’accord, tu es libre de ne pas lire, tu es libre également de te foutre de la gueule des autres, mais alors faut accepter de le faire en face et prendre le risque de se prendre une petite baffe dans sa gueule aussi… Hein garçon… Planqué derrière le clavier là… :-)

    RépondreRépondre
  23. @fred
    Si on suit ton raisonnement, toutes les voitures ont le même système de freinage et les mêmes pneus, que ce soit une Lada ou une Porsche ?
    Non parceque la tu parles de vélo, mais d’une manière tellement « générique » que c’est énorme.

    Déjà, entre catégories de vélos il y a d’énormes différences. Pourquoi un cross va avoir des pneus a crampons larges et un vélo de course des pneus sans reliefs fins ? Pourquoi sur un VTT tu vas trouver parfois des freins a disque et pas sur les vélos de course ? Pourquoi entre un cross et un course l’aérodynamique est absolument différente ?

    Faut arrêter de généraliser, les concepteurs vont pas s’amuser a mettre des freins de trottinette et des pneus de fauteuil roulant sur une machine pouvant atteindre les 80km/h. La conception se fait a partir des caractéristiques finales, et pas du type de produit qu’on veut sortir.
    Si le truc coute 12000€ c’est surement pas pour rien, il doit y avoir plusieurs dizaine de millier d’heure d’étude technique pour sortir ça.

    RépondreRépondre
  24. @ Gotliebman :
    Non, je ne généralise pas, je parle de principes de base. Oui il y a d’énormes différences d’un vélo à l’autre, en l’occurence après avoir regardé de près celui-là présente en fait beaucoup plus de points communs avec une bécane qu’un vélo quand tu analyses : potence, fourche, roues, freinage : tout ça vient de la moto, pas du vélo, clairement, donc oui, tu as raison, il semble que les concepteurs l’ont upgradé sur la partie cycle au niveau des performances permises par le bloc propulseur. Mais du coup, question : en fait quand tu en es là, t’as donc fais pièce après pièce une moto sans vouloir te l’avouer : carène ton merdier, lourde les pédales et qu’on en parle plus, c’est une bécane ton machin, donc homologue-le comme tel et fais passer le permis à ceux qui vont grimper dessus, sinon c’est grave et je répète : sui-ci-dai-re. En fait, ça semble être l’histoire d’une équipe qui part philosophiquement d’un truc du genre : « on va faire le plus performant et démentiel vélo électrique du monde. », et qui n’a pas voulu en démordre : ce sera un vélo. Le truc c’est que MATHEMATIQUEMENT ils ont fini avec un machin qui est une MOTO en fait, mais sans vouloir se l’avouer, et en vertu d’un cadre législatif pas encore adapté à l’électrique, ben du coup si en tant que concepteur tu ne prends pas la décision d’appeler ça une moto, ben administrativement, tu peux déclarer que c’est un vélo, et c’est là que pour moi c’est pas bon, et que tu vas juste filer un engin de mort à des gens pas du tout éduqués pour. Car et j’en termine on va pas y passer la journée, un VTTiste, même entraîné (on pourrait affirmer vu le prix de l’engin et ses prestations que c’est en majorité des gens de ce genre qui pourraient craquer) ne fait pas pouf spontanément un motard aguerri et formé : ce sont deux pratique vraiment différentes.
    J’ai donc tort sur ma critique technique de l’eROCKIT et j’aurais dû aller regarder de près avant de critiquer la partie cycle en regard des perfs : c’est une moto, et de fait, ils auraient dû commencer par là, parce que du coup, ça amène à l’étape suivante du raisonnement, qui abouti à la même conclusion mais pour d’autres raisons : engin suicidaire.

    RépondreRépondre
  25. en gros ca s’appelle une mobylette…

    RépondreRépondre
  26. Evidement il entre dans la catégorie des engin à moteur et non dans celle des vélos à assistance électrique…

    RépondreRépondre
  27. @Fred, je ne voulais juste pas écrire tout un pavé, premièrement ;)

    Après ça me fait rire car justement moi j’ai sort tout juste d’étude dans le milieu.
    Pour le terme « vélo », il l’on choisit car c’est une mécanique ancienne revisiter avec l’ingénierie d’aujourd’hui. Sachant qu’il reprenne le même concept : créer une énergie mécanique en produisant un effort. Même si cette effort est quasi nul grâce au block moteur électrique. Après je ne m’avancerai pas plus ne connaissant pas cette mécanique.

    Quand tu dis qu’il y a ressemblance entre tel et tel partie du châssis et que de ce fait il y a plus ressemblance avec une moto…ça c’est juste un choix technologique dépendant des caractéristiques qu’ils ont donné a leur engin.
    Si tu regardes les vélo de DH/freeride tu remarquera tout aussi bien de très grosse fourche, des freins a disques plus petit (forcement il y a moins de poids a ralentir) etc…

    « Le truc c’est que MATHÉMATIQUEMENT ils ont fini avec un machin qui est une MOTO en fait »
    Moto > Moteur > Moteur a combustion interne > indépendant d’une énergie fournie par l’homme.

    C’est grâce a ces avancées technologiques qu’on va vers le progrès et vers de nouvelle solution technologique, je ne discuterai pas le prix car derrière il y a un gros travail d’ingénierie et c’est peut-être aussi le prix a payer pour une technologie naissante. Bien que ce n’est pas en facturant ce genre de prix qu’on avancera vers la fin des moteurs à pollution.

    RépondreRépondre
  28. cool un nouvel engin pour tuer nos gamins !

    RépondreRépondre
  29. Peut être que c plus cher qu’une moto mais la tu doit pas faire le plein et c ecolo.

    RépondreRépondre
  30. Parcontre il roule n importe comment et ne respecte surement pas la limitation de vitesse.

    RépondreRépondre
  31. avec un tel engin accessible a tout le monde et sans permis bonjour la hausse du chiffre des accidents en 2 roues. Apres c est les vrais motards dont je fais parti, qui vont trinquer…

    RépondreRépondre
  32. @yippee: tu as raison mais si vous rouliez moins comme des cons aussi !!

    RépondreRépondre
  33. A 1′42 on a le reflet que ce vélo peut-être dangereux : le gars a la mercedes voit un vélo arrivé ce dit j’ai le temps et finalement le vélo arrive sur lui plus rapidement que son jugement initial…mais bon y a des ploucs sur la route même sans ça, mais ca peut-être dangereux je trouve…

    RépondreRépondre
  34. @frab: Eternel debat dans lequel je ne rentrerais pas …. car des cons il y en a partout…

    RépondreRépondre
  35. @yippee: ta eu raison 2 fois aujourd’hui ^^

    RépondreRépondre
  36. @SuperMario:
    tout pareil que Supermarioa.
    J’aimerai pas pédaler pour charrier une bete de plus de 100kgs entre les pattes ….

    RépondreRépondre
  37. @fred: Il existe depuis plusieurs années chez les Allemands de magura un Frein à Disque de VTT(Gustav) qui sert pour les tandems et vtt de descente,sachant que sur ce type de course on atteint parfois 90 km/h avant de piler sec pour un enchainement technique la puissance est Là mais par contre je suis d’accord sur les pneus de ville qui n’ont aucune accroche…tant au freinage qu’a l’acceleration ou en virage puis à cette vitesse ils risquent d’eclater et les tringles se deformer…
    Ca sert à rien ce truc c’est du suicide et où est donc le vrai esprit du vélo là-dedans???

    RépondreRépondre
  38. Au groupe des scientifiques du velo,merci pour le partage de vos connaissances en la matiere.Je dormirais plus tranquillement en sachant tout ca!Surtout que je comptais m’acheter un velo a 12 000 euros,vu que je n’ais pas pris les sieges en peau d’aligator dans ma Lambo…

    RépondreRépondre