Le président bolivien éclate les burnes d’un opposant lors d’un match


Le président bolivien Evo Morales a eu la bonne idée d’organiser un match de football avec des membres de l’opposition pour régler les différents sur un terrain et on peut dire qu’il va remettre les choses en place en commençant par les burnes de son rival !

Loading the player ...





16 commentaires

  1. En même temps si qui que ce soit l’ouvre > Prison.

    RépondreRépondre
  2. mdr putain un tueur

    RépondreRépondre
  3. Remarquez que l’arbitre n’a pas oser lui donner un carton rouge pour le geste

    RépondreRépondre
  4. trop tranquille bim!

    RépondreRépondre
  5. +10 xp de Jong

    RépondreRépondre
  6. Pourquoi il le frappe en faite ?

    RépondreRépondre
  7. Omg c’est vraiment un président ?

    RépondreRépondre
  8. ptdr le mac

    RépondreRépondre
  9. balls shot xDD, non non pas de carton il a cru taper dans la balle :p

    RépondreRépondre
  10. Il s’est fait tacler violemment durant la partie

    RépondreRépondre
  11. ah la la ces socialistes!!
    En tout cas il a demandé pardon:
    «  »Je regrette beaucoup ma réaction, je demande pardon aux sportifs, aux footballeurs et au joueurs (…) c’était une erreur », a ajouté Morales, un passionné de football qui dispute régulièrement des matches avec ses adversaires politiques, d’autres chefs d’Etat ou encore Diego Maradona. » Le Figaro

    RépondreRépondre
  12. sport de gay

    RépondreRépondre
  13. Oh le batard!!! En plus tu peux pas lui rendre le coup ou même l’insulter!! Avec Sarko on aurait pas ce problème…. vu sa taille, au pire c’est un coup de tête dans le tibia ;)

    RépondreRépondre
  14. putain de pays en voie de devellopement..

    RépondreRépondre
  15. il se fait pas chier evo morales, tu peu meme pas lui mettre un carton !

    RépondreRépondre
  16. enculé de Morales!! pour moi c’est impardonnable!

    RépondreRépondre