Elle cogne un rappeur pendant une Battle


Tupac disait en 1995 : « les mots peuvent faire plus mal que des balles » (bon par la suite ça sera un peu différend pour lui ..), cette citation faisait référence aux Battle, ces combats freestyle ou chacun doit clasher l’autre verbalement seulement dans cette vidéo la dame se fait démolir par un rappeur et elle ne trouve rien de mieux que de lui en coller une « vraie » ..

Loading the player ...





19 commentaires

  1. et après on va dire égalité homme/femme. Si la fille avait été un mec y’aurait eu une baston juste derrière… alors que là le mec ne peut pas vraiment répondre sous peine de passer pour un violent…
    Ceci étant dit joli direct du droit…

    RépondreRépondre
  2. Mauvaise perdante…

    RépondreRépondre
  3. Dur !

    Sinon le rappeur c’est Charles Hamilton :bien:

    RépondreRépondre
  4. c’est vrai que de s’insulter en rappant c’est vachement constructif !

    RépondreRépondre
  5. @kala: s’est du freestyle et s’est le but de clasher son adversaire et celui qui s’en sort le mieux gagne s’est pour sa que s’est un battle :respect:

    RépondreRépondre
  6. J’aime bien comment elle perd son sourire d’un coup.

    RépondreRépondre
  7. Il aurait pu lui mettre une grosse claque au moins, pourquoi les mec ne devraient pas taper les meuf qui a inventer ca ?

    RépondreRépondre
  8. Quand une femme joue au bonhomme, faut la traiter comme un bonhomme. Le mec en face à une bonne réaction serieux!

    RépondreRépondre
  9. Il aurait dû la mettre à l’amende.
    Gotmilk : :plusun:

    RépondreRépondre
  10. j’adore la panthère rose autour du bras du mec. :lol:

    RépondreRépondre
  11. Il faut savoir que cette biatche est la fille adoptive de Mary J. Blige en plus d’avoir été la régulière (sa copine quoi) du…bonhomme dans la vidéo. Ok, il a juste fait une rime poétique sur la manière dont il a prise par derrière (f**ck U raw dog way…): Faut pas tout déballer en public…Charles Hamilton. Bref j’adore la dernière punchline du gars: »U punched me though, I aint mean to do dat »

    RépondreRépondre
  12. faut dire que cette bitch cest fait défoncer, trop fort le mec :hail:

    RépondreRépondre
  13. Il lui dit,naaah I could say that i’d hit it raw but that would mean that you would need to get an abo…. sous entendu « abortion ».

    Du coup pas vraiment coolos de sa part mais elle fait pitié quand même.

    RépondreRépondre
  14. c vieux wow les infos
    c son ex il parle de leurs biz privee c pour ca kell lui en met une

    RépondreRépondre
  15. une bonne patate xDD homme battu moi je dis vu la bête la gonzesse ^^

    RépondreRépondre
  16. boxe avec les mots SISI

    RépondreRépondre
  17. Virginie Alexandra

    Militantisme pour les même droits pour toutes les femmes: :noel:

    Il y a des filles qui ont de la chance: :caca:

    moi je me suis prise de baffes de papa et maman sans arrêt sans avoir le droit de répliquer.

    je me suis fait jeter en cherchant à me défendre lors de conflits :shake: .

    et si je tentais de mettre ça dans la tronche de mon mec :shake: ,

    mon mec me tuerait, ou bien l’asile, direct? :bedo: .

    je plaisante dans un sursaut d’amour il me violerait sur la champ, sans doute :plusun: .

    Oui elle a de la chance:

    comme l’américaine là,la baston footballeuse:

    parce qu’elle est black et qu’elle est fille chouchoutée par un tel, terme familier,pour sûr,

    parce qu’elle est black et rappeuse elle a le droit de cogner :caca: :shake: :cuss: .

    Beuhh…dégueulasse ce favoritisme de la baston: sans espoir même :shake: .

    j’espère qu’elle s’est fait plaquée:

    qu’on l’abandonne: pas parce que qu’elle fappe,

    mais parce que les nanas n’ont pas les même droits à la baston :cuss: .

    donc Boycott :cuss: :plusun: :caca: .

    RépondreRépondre
  18. eh ben elle a eu de la chance de tomber sur lui je pense que la majorité des mecs l aurait tarter cette poufiasse au pire un bon gros molard dans la gueule ca aurait pas etait de trop :shake:

    RépondreRépondre
  19. boufonne!!!!

    RépondreRépondre