La crise de 2012 en teaser


19010398.jpgSi 2008 a été une sale année pour l’économie 2012 sera celle de la fin du monde selon Roland Emmerich (Le jour d’après) de quoi redonner le moral pour relancer la confiance des foyers, merci mec ! Le film sort le 15 juillet 2009.






15 commentaires

  1. mouai a voir le jour d’apres etait sympa donc on espere,mais bon « ils ne feraient rien » euhhhhh si tu es comme le moine et que tu vois la flotte passer par dessus les montagnes ben a part courir tres vite ou apprendre a voler je vois pas!!!!!!!!!!! looooool

    RépondreRépondre
  2. en tout ca ca donne envie d’en voir un peu plus.
    Bien flippant tout de meme :o

    RépondreRépondre
  3. ouuuh un film comme je l’ai aime, super BA
    Vivement =D

    RépondreRépondre
  4. excellent!

    RépondreRépondre
  5. i see dead people…..
    J AI PEURRRRRRRRRRRRRRRR
    :D

    RépondreRépondre
  6. « Tout va pour le mieux, nous contrôlons la situation ! »

    « Et sinon, on leur dit quant qu’il vont crevé. »

    RépondreRépondre
  7. HA !! Le tsunami dans « le jour d’après » à côté c’était une cuvette de chiotte !!

    ça promet du sympa, mais bon à priori, si y’a de la flotte à cet endroit, je vois pas vraiment comment il pourrait y avoir le moindre survivant ;)

    RépondreRépondre
  8. j’adhere =)

    RépondreRépondre
  9. ca va etre dur d attendre le 15 juillet 09 !!

    RépondreRépondre
  10. Ce que je trouve excellent : les deux phrases de la bande-annonce (« Comment feraient les gouvernements de la planète pour préparer 6 milliards d’individus à la fin du monde ? » – « Ils ne feraient rien »). Non seulement il y a de fortes chances pour que cela se passe ainsi, mais de plus, si un jour un tel cataclysme écologique se déclenche, c’est justement parce qu’ils n’auront rien fait pour l’éviter. Beau message.

    Ce que je trouve moins bien : Roland Emmerich. Comme Michael Bay, il incarne la délicatesse et la subtilité du cinéma américain. Je suis ironique, bien évidemment. J’ai bien peur qu’encore une fois, des thématiques vraiment intéressantes au départ vont à nouveau être broyées par un déferlement de clichés et d’effets faciles.

    RépondreRépondre
  11. j’adhere a 100 % avec ce que tu dis Dam !

    + 1

    RépondreRépondre
  12. En 2019 c’est la fin du monde, bande de nains. On se prend une météorite en pleine gueule et fini les cons comme vous…

    RépondreRépondre
  13. +1 Dam, deux réalisateurs qui font des films qui pourraient être intéressants s’ils ne voulaient pas faire des clichés de blockbusters à chaque fois…

    C’est des sous Spielberg, quoi… Ils échouent là où il excelle!

    RépondreRépondre
  14. Encore de l’eau… Il aurait pu nommer son film « Le jour d’apres 2012″ !

    RépondreRépondre
  15. Cela semble être une nouvelle fois un film catastrophe qui va à l’opposé de ce que reflète la réalité: oui il y aura bien quelque chose en 2012 (fin d’un cycle), mais on sera bien loin de la fin du monde.

    J’ai du mal à voir l’interêt d’un réalisateur à faire ce genre de chose … (mise à part le pognon).

    Le problème avec cette bande annonce, c’est que tous les sites parlant du vrai changement vont être moins visible sur le net à cause de ce navet.

    RépondreRépondre