Brianna Frost et ses magnifiques fesses


C’est vrai vous avez surement remarqué la délicatesse du titre, loin des habitudes du Maître Miyagi mais j’ai fais une promesse à Josiane, une fidèle lectrice qui m’a écrit un petit mail pour faire remarquer le langage grossier qui était employé ici chaque jour, on ne change pas un homme du jour au lendemain mais pour Josiane ce billet et uniquement celui-là sera aussi poétique qu’une fleur dans le tourment de l’été. Josiane c’est pour toi.

Voir la vidéo

« Au détour d’une balade
Et après une ptite salade
Sur un site pour adulte je me suis retrouvé
Bien sûr ce n’était pas recherché
Quand soudain il me fût aperçu
Un magnifique petit cul
De Brianna Frost il s’agissait
Oh qu’elle est belle je le reconnait
 »

Oui ben c’est pas facile les rimes en U !






5 commentaires

  1. Magique le poème !!

    RépondreRépondre
  2. sur ce site je n’en pouvais plus,
    de contempler tous ces petits culs,
    sans exception, tous aussi bien foutus,
    puis je me retrouva fort dépourvu,
    quand l’erection m’en fut venue,
    tout ceci n’etant vraiment pas voulu,
    me voici désormais bien confus,
    faut-il donc que je ne les regarde plus,
    cela se trouve face à mes moyens bien au dessus,
    pour terminer ce poeme avec des rimes en U,
    qui je l’espere vous aura bien plu,
    vas-y maitre miyagi, pour nous, continue,
    montre nous encore pleins de jolis culs … !!!

    RépondreRépondre
  3. c’est de Voltaire ton poème.

    RépondreRépondre
  4. Un magnifique poème sebi1moi :’(

    RépondreRépondre

  5. de Voltaire non, juste de moi pour remercier le travail fourni par Maître Miyagi :-)
    et
    qu’elles viennent d’ici ou d’honolulu,
    qu’il en ramene encore quelques tribus :-)
    bonne journée à tous

    RépondreRépondre