La fin de la Star Academy ?


La septième saison de la Star Academy pourrait être la dernière selon « le Parisien », il faut dire que les audiences ont été vraiment mauvaises cette année, pour couronner le tout les artistes sortant du château se plantent tous dans les charts à la différence d’une « Nouvelle Star« . Il faut « tourner la page » comme dirait Jenifer.

stacdfds.jpg

Puis TF1 souhaite dépoussiérer sa grille de programme en faisant sauter tout ce qui ne fait pas de l’audience, il se murmure même que Nikos Aliagas pourrait même prendre la place de PPDA au journal de 20H, où va-ton ?!

 » La « Star Academy » est aujourd’hui « surproduite », avec une abondance de tout et un côté bling-bling : davantage de lumières, un plateau immense, un jury pléthorique dont on comprend mal la fonction, un animateur qui fait le show façon Las Vegas et des candidats en voie de banalisation. Ce grand barnum de variétés, complété par un feuilleton de téléréalité, s’est éloigné des fondamentaux d’un authentique concours de talents, de la tension d’une compétition. En outre, beaucoup de jeunes vont sur le Web et ils n’ont plus envie de se planter devant la télé le vendredi soir. La marque « Star Academy » est moins à la mode, moins événementielle. « 






4 commentaires

  1. si seuleument cette fin annoncée pouvait etre vrai

    RépondreRépondre
  2. Le problème de Star Academy, c’est qu’ils prennent au casting des jeunes qui maitrisent déjà des instruments, qui ont déjà chanté dans des bars/cabaret, qui ont de la voix, certains qui ont déjà fait des maquettes envoyées à des pros, ou encore des jeunes qui font de la danse, ou qui ont travaillé leur chant à mort.

    En gros, il n’y a plus chez les candidats, l’amateur brute de pomme qu’on a envie de voir progresser bien comme il faut. ils ont déjà tous un bagage à consolider et étoffer. D’autre part, quand on voit le bide de Magali Vaé et de Cyril Cinélu grâce au vote « coup de coeur » du public. Je crois bon pour l’émission qu’ils adoptent un système de vote plus proche de celui de Miss France. Le jury et les prof qui bossent dans le métier doit peser à 50% dans les votes d’élimination. Il ne doivent plus se contenter de nominer et donner des notes. Déjà ça changerait la donne…

    RépondreRépondre
  3. La question est pourquoi ne pas avoir arrêté cette nullité plus tôt x)

    RépondreRépondre
  4. Oui Fluke a raison, les candidats sont déjà trop encrés dans le « star-system », ils ne connaissent pas la modestie, n’ont pas de voix qui se démarquent des autres artistes… Bref, étant moi-même auteur/compositeur/interprète, je trouve cette émission trop formatée, trop « bling-bling », sur jouée, comme quoi les gros moyens mis en place ne font pas le succès…

    PS: Voilà mon adresse myspace, celui de quelqu’un qui ne sera jamais un star académicien
    http://www.myspace.com/bizzyjeyspace

    RépondreRépondre