L'incroyable histoire du crash de Tetsuya Ota


J’ai reçu aujourd’hui un mail de Marion souhaitant avoir plus de renseignements sur la vidéo d’un crash auto extrêmement populaire sur le net.

« Cher Maître Miyagi

Je viens de voir une vidéo horrible d’un crash lors d’une course où une Porsche est percutée et explose, c’est horrible je ne sais pas comment ont finis les concurrents, j’aimerais en savoir plus sur cet accident, sont-ils sains et saufs ? C’est pourquoi je me tourne vers vous Maître connaissant votre culture je suis sûre que vous saurez répondre à mes interrogations.

Marion 23 ans, Marseille »

Chère Marion,Rassures toi personne n’est mort lors de ce terrible accident dont je vais te raconter les coulisses.

Nous sommes le 3 mai 1998 sur le circuit du « Fuji Speedway » pour une étape du championnat japonais de Super GT , après une averse torrentielle brouillant toute visibilité c’est la voiture de sécurité qui s’élance sur la piste à plus de 150 km/h mais ralentissant d’un coup brusque elle causa l’aquaplaning des voitures de course qui la suivait.

A cause de cette erreur incompréhensible de la Safety Car c’est une Porsche 911 RSR qui percuta de plein fouet une autre 911 GT2 surprise par ce freinage, la première Porsche tapera violemment le mur de sécurité avant de s’immobiliser. Une seconde plus tard c’est Tetsuya Ota qui ne voyant l’accident qu’au dernier moment freina d’urgence et provoqua l’aquaplaning de sa Ferrari F355 qui dérapa sur l’herbe avant d’heurter la Porsche de plein fouet en par-choc contre par-choc à plus de 150 km/h en provoquant une énorme boule de feu (en GT les réservoirs des voitures sont disposés à l’avant).

Les 47.000 spectateurs médusés et parfois en pleurs regardent impuissants sur les écrans géants la voiture de Tetsuya finir sa course à l’opposé et terminant de brûler avant qu’un concurrent (l’homme en combinaison noire) ne tente de stopper l’incendie à l’aide de son extincteur, la sécurité mettra une éternité à arriver et Tetsuya aura passé plus de 90 secondes coincé dans les flammes dans sa Ferrari.

Tetsuya Ota est finalement sorti inconscient et fumant de sa voiture par un pompier et le concurrent qui pique une colère noire sur la lenteur et la stupidité des secours qui perdront un temps fou à faire n’importe quoi laissant Tetsuya sans soins au sol sa visière brûlante en train de fondre sur son visage.

C’est le miracle Tetsuya reprend finalement connaissance et tente de se relever, il s’en sort indemne mais la visière de son casque n’aura pas supportée les 800 degrés de l’explosion et a fondu sur son visage le brûlant grièvement au 3 ème degré, le pilote de la Porsche aura eu quant à lui les 2 jambes cassées.

Tetsuya Ota avant et après son accident

tetsuya-ota-face1.jpgtetsuya-ota-face2.jpg

Par la suite Tetsuya Ota attaqua l’organisation de la course qui sera reconnue coupable en 1999 de négligences et manquement à la sécurité et condamnée à verser 2,2 millions d’euros au coureur au titre de dédommagement suite à ses blessures qui l’ont obligé à mettre un terme à sa carrière.

La casque qu’il portait

tetsuya-ota-helmet.jpg