Le porno chute sur le net


C’est le très sérieux journal The Economist qui dresse ce bilan, le porno n’a plus la côte sur internet, fini le temps où la requête “sexe” était la plus tapée sur les moteurs de recherche, l’année dernière aux Etats-Unis 13% des visites étaient de nature pornographiques début 2007 le pourcentage plongeait à 11%.
L’explication de cette chute est simple avec l’explosion des réseaux sociaux comme MySpace, Bebo ou encore Facebook, des sites qui volent la vedette au sexe, à noter aussi l’explosion des sites de vidéos à la Youtube, quoi qu’il en soit The Economist rappelle que le porno a aidé au développement d’internet et cette chute n’est sûrement que passagère.. Ouf !